L'implication des étudiants dans le cadre de la gestion du Covid-19

Comment les étudiants, et plus particulièrement les étudiants ingénieurs peuvent-ils s’impliquer dans la gestion de la crise du Covid-19 ?

 

Cela fait maintenant sept semaines que les étudiants de la France entière sont en confinement. En effet, le 12 mars 2020, le président Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles, lycées et universités.
Comment les étudiants peuvent-ils alors aider et se rendre utiles pendant cette crise du Covid-19 ?
Dès les premiers jours, un hashtag #JeVeuxAider est apparu sur les réseaux sociaux. Bien que confinés chez eux, les étudiants ont manifesté leur désir de se rendre utile pendant cette crise sanitaire majeure au travers de cet hashtag. Rapidement, le gouvernement a pu répondre à cette volonté de milliers d’étudiants en explicitant sur le site etudiant.gouv.fr les actions qu’ils pourraient mener.


Voici les 4 actions prioritaires citées par le gouvernement :

·       L’aide alimentaire et d'urgence.

·       La garde exceptionnelle d'enfants.

·       Le lien avec les personnes fragiles isolées.

·       La solidarité de proximité.


Ainsi, les étudiants souhaitant participer à l’une de ces actions ont pu s’inscrire simplement sur le site
jeveuxaider.gouv.fr, mis en place par le gouvernement.

 

Comment les étudiants ingénieurs peuvent-ils mettre en application les connaissances apprises lors de leur cursus afin de venir en aide ?

 

LAUF (Agence Universitaire de la Francophonie) a lancé un appel à projets international afin de soutenir les étudiants, élèves-ingénieurs ou jeunes chercheurs ayant une initiative de projets avec un impact technologique, économique ou social à court terme, lié à la pandémie.
En effet, pendant cette période inhabituelle, les étudiants sont particulièrement réactifs, ingénieux et créatifs.
L’objectif de cet appel à projets est de mettre en valeur l’apport des étudiants dans la gestion de la crise sanitaire et de pouvoir aider à surmonter les difficultés provoquées par celle-ci, notamment dans le système de santé.

Voici quelques exemples :

  • Communication et sensibilisation à la prévention des risques sanitaires.
  • Prévention des impacts psychologiques ou socio-économiques de la crise sanitaire.
  • Production de matériel indispensable aux soins, à la protection ou à la prévention des risques sanitaires (masques, gants, désinfectants, respirateurs…).
  • Développement d’applications et d’outils d’aide à la décision.

 

L’une des problématiques de cette crise sanitaire est la logistique et notamment la gestion des stocks de gants, de masques et de blouses dans les milieux hospitaliers. Certains étudiants ingénieurs sont ainsi allés soutenir les hôpitaux dans leur organisation.  Il s’agit de les accompagner dans la gestion du personnel en réalisant notamment des plannings. Les étudiants peuvent également aider à gérer des stocks en créant des outils de logistique efficaces. Ceux-ci permettent de donner un accès simplifié à l’état des réserves en temps et en heure, la possibilité de l’actualiser et donc de faciliter la gestion des stocks.
Ces actions permettent de soulager le personnel hospitalier dans leurs tâches quotidiennes, qui demandent beaucoup de temps et d’efforts. Les soignants peuvent ainsi pleinement se consacrer aux patients malades. Cette aide logistique peut s’étendre à tous les milieux médicaux ainsi qu’aux entreprises de production, notamment celles spécialisées en matériels sanitaires.

En dehors du milieu médical, les étudiants ingénieurs peuvent aider à la mise en place de solutions numériques telles que des applications mobiles ou des sites internet.
Cette crise a fait naître une nouvelle ère digitale, où le numérique est au cœur des nouvelles stratégies des entreprises et des commerçants.

 

Ainsi, l’AUF met à disposition un fonds de 500 000 euros pour cet appel à projets.
Celui-ci ? ouvert jusqu’au 3 mai 2020, concerne des projets de moins de 10 000 euros à 50 000 euros.

 

De nombreuses plateformes ont été créées afin de pouvoir impliquer le plus grand monde dans la recherche de solutions face à la crise.

C’est notamment le cas du site www.covid3d.org, une plateforme interne d'impression haut-débit mise en place par l’APHP, permettant de répondre aux besoins sanitaires urgents des soignants. Ce site fait office de fédération des initiatives de conceptions et d’impressions 3D pour lutter contre le Covid-19 en Île-de-France.

Cette plateforme fait appel aux compétences des fabricants et des ingénieurs. Ceux-ci peuvent notamment :

 

·       Participer à la recherche et au développement via JOGL (Just One Giant Lab), un partenaire de la plateforme qui est le premier laboratoire de recherche et d’innovation. Celui-ci fonctionne comme une plateforme de mobilisation massive.

Cette initiative vise à créer les solutions indispensables et à développer la recherche afin de faire face à la pandémie et de ralentir sa propagation. Ces actions se concentrent sur la détection, la prévention et le traitement du virus.

·       Participer à la conception et à la diffusion de matériel médical par les soignants grâce au partenaire Emergency.IO. Il peut s’agir de matériel de protection et de confort ou d’équipements médicaux. Les modèles sont réalisés grâce à des procédés de fabrication innovants tels que la conception et l’impression 3D.

 

Cette plateforme est divisée en deux parties : la première est à destination des soignants afin d’enregistrer leurs besoins et la seconde est à destination des ingénieurs et des fabricants, afin qu’ils puissent prendre connaissance des demandes et besoins du personnel médical.

Margaux PAULIAC, élève en 3ème année à l’EPF a d’ailleurs utilisé son imprimante 3D pour fabriquer des visières de protection antiprojection afin de se rendre utile et de contribuer à l’élan de solidarité.

 

Figure 1. Photo du catalogue de projets de la plateforme 3D COVID

 

Face à cette situation, EPF Projets Sceaux peut aider les entreprises à trouver des solutions logistiques mais également digitales pour contribuer à la gestion de la crise.

Nos compétences variées, notamment dans les domaines de l’IT et du Digital, comprenant la réalisation de sites internet, de logiciels, d’applications web et mobiles, la gestion de bases de données et la conception assistée par ordinateur, nous permettent de répondre de façon adaptée aux différents besoins de nos clients.

 

Capucine BUARD

 

Sources :

https://www.etudiant.gouv.fr

https://covid19.reserve-civique.gouv.fr

https://www.auf.org/nouvelles/actualites/appel-a-projets-international-auf-covid-19/

https://www.covid3d.org